nov 27

UserExpercienceForTheWebOpen2StudyToujours dans une perspective d’amélioration continue, je viens de suivre le module User Experience for the web (Web UX) proposée en MOOC sur la plateforme Open2Study réalisé et animé par Amir Ansari.

Avec les nouveaux devices qui influencent déjà les usages, le besoin d’interactivité et bien sûr la conception des interfaces tactiles, la veille occupe une part importante de notre activité. Par exemple, qui n’a pas déjà entendu parler de Responsive Design ou encore de Flat Design ces derniers temps ?

C’est également une fois de plus l’occasion de prendre du recul :

    • de découvrir comment un sujet est présenté à des novices (cultive l’empathie, l’analogie et la vulgarisation)
    • de recueillir de nouvelles idées en terme d’animation de formation et particulièrement en e-Learning
    • de voir en l’occurrence à l’autre bout de la planète, comment sont abordés des préoccupations communes, ici l’UX

Avant de rentrer dans le fond du sujet, évacuons tout d’abord la forme. Cette formation est de qualité, « self paced »  (non limitée dans le temps) ce qui permet d’aller à son rythme et de qualité (note globale de 86%). Toutefois, je regrette le manque d’illustrations (faute de temps certainement) de certaines techniques qui sont citées mais non détaillées, ainsi les exemples et retours d’expérience trop peu nombreux.

Pour ce qui est du fond, le premier module est une introduction qui a le mérite de définir et situer les mots clés suivants entre eux :

  • Usability (Utilisabilité ou Facilité d’utilisation en français) composé de l’efficacité d’utilisation, de la facilité d’emploi et de la satisfaction utilisateur
  • User Experience (dont l’utilisabilité est une sous-partie) définie par la norme ISO 9241-210 comme « L’expérience utilisateur implique les comportements d’une personne, ses attitudes et ses émotions lors de l’utilisation d’un produit, d’un système ou d’un service » et qui se rapproche de la définition de Nielsen Norman Group qui rassemble les pères de l’UX à savoir Jakob Nielsen et Donald Norman :

L’expérience Utilisateur englobe tous les aspects de l’interaction de l’utilisateur final avec l’entreprise, ses services et ses produits

  • Customer Experience qui se limite aux clients de l’entreprise, de ses services ou produits. L’exemple des utilisateurs dans le B2C qui vont jusqu’à mettre des articles dans le panier mais qui ne finalisent pas leurs commandes illustre bien la différence autant que l’importance de ces mêmes utilisateurs pas pour autant encore clients.
User Experience

User Experience et ses intéractions

L’expérience utilisateur met donc en oeuvre de nombreuses disciplines étant donné qu’elle ne traite pas que de l’utilisabilité mais aussi de ses attitudes, de ses émotions et de ses motivations. Les disciplines peuvent donc aller de l’ergonomie au design graphique jusqu’à l’anthropologie ou encore la psychologie cognitive …

 Enfin le module aborde également la méthode « User Centred Method » composée des 3 phases :

  • phase de cadrage et d’études : recherche et découverte des besoins utilisateurs, des besoins métier ainsi que leur priorisation
  • phase de conception : design de l’information (comment grouper l’information), des interactions (ex: contrôles du type carrousel, listes avec ascenseur, glisser/déposer pour un site web) et du visuel (look & feel)
  • phase d’évaluation du design pour obtenir du feedback utilisateur ou encore des retours d’experts vis à vis de l’état de l’art

Méthode User Centred Design

Le second module, développe les principes et techniques de la méthode UCD :

UCD-Techniques

Principales techniques

Pour chacune des techniques, l’auteur présente les principes et les objectifs de la pratique puis la méthode pour l’appliquer et enfin leurs forces et faiblesses.

Le troisième module quant à lui développe les moyens permettant de mieux connaître les fameux utilisateurs :

Trois éléments sont à prendre en compte avant d’aller à la rencontre des utilisateurs :

  • Quelles sont les informations pertinentes que l’on va essayer de déterminer au sujet des utilisateurs ? ex : genre, age, caractère, environnement, les tâches et la fréquence associée jusqu’aux contraintes d’accessibilité …
  • Quels sont les moyens qui permettent d’accéder aux utilisateurs ? Quelles sont les sources d’information disponibles ? ex: passer par un organisme d’étude de marché, réaliser une analyse d’audience internet avec Google Analytics, recruter des utilisateurs à l’aide d’incentive (cadeaux, argent, bons de réduction) …
  • Quelles seront les techniques mise en oeuvre afin d’approfondir nos connaissances ? Qualitatives ou quantitatives ? ex: Personas, Analyse d’audience web, enquêtes contextuelles, groupes de discussion …

Pour chacune des techniques, l’auteur présente les principes et les objectifs de la pratique puis la méthode pour l’appliquer et enfin leurs forces et faiblesses.

Exemple des facteurs à prendre en compte :

Facteurs à prendre en compte

Facteurs

Enfin le quatrième module évoque la dernière phase de la méthode UCD : l’évaluation et les tests d’utilisabilité :

On s’assure que la conception est adaptée aux utilisateurs et aux exigences métier pour obtenir ainsi du feedback. Cela ne veut pas dire qu’il faille attendre la fin de la conception pour obtenir du feedback, le processus UCD se doit d’être itératif et incrémental pour être efficient. Aussi, lors de la phase de cadrage et d’étude, rien n’empêche de montrer un simple draft papier du design pour obtenir un feedback rapide, tel que la méthode d’inspection « Usability Walkthrough » qui consiste à confronter son design aux utilisateurs de façon répétée afin d’impliquer l’utilisateur et de récolter un maximum de feedback et de validation des choix au plus tôt. Au contraire, une fois le projet avancé, des tests plus formels en environnements contrôlés peuvent avoir lieu afin de finaliser et valider le design. Pour chacune des techniques, l’auteur présente les principes et les objectifs de la pratique puis la méthode pour l’appliquer et enfin leurs forces et faiblesses, ainsi que les qualités nécessaires pour conduire les différents types de tests dans ce cas précis.

Evaluation

Usability Evaluation

C’est une introduction au final riche et qui a le mérite de couvrir le large spectre de l’UX sans pour autant se limiter à un trop simple survol.

Quant à la question de l’intégration de l’UX dans les nouvelles méthodes agiles, c’est une occasion en or de rapprocher les UX designers des équipes de développement comme il en est de même avec le courant « devops » qui vise à rapprocher les administrateurs systèmes des équipes de développement… Dans les organisations importantes, l’intégration des équipes UX peut également se faire en Lean au niveau du programme pour la gouvernance et au sein des équipes projet pour l’implémentation comme expliqué en détails ici

Enfin et pour conclure, je vous propose de partager certaines sources complémentaires, n’hésitez pas à les partager à votre tour !

Auteur : Yann BARRAULT
Catégorie : Actualités, Evenements, Méthodes, UX
Mots clés : ,

 

Comments are closed.

preload preload preload
%d blogueurs aiment cette page :